Le cuir au tannage végétal

Tannage ? tannage végétal ? cuir végétal ou végane ?


Mais c’est quoi toutes ces appellations ? Existe – il un «cuir végétal» ou «cuir végane» ?

En somme, le «cuir végétal» n’existe pas. Le cuir est par définition, une peau animale qui a été tannée. Ce qui est végétal, c’est le type de tannage, par opposition au tannage dit « minéral ».

Qu’est-ce que le tannage ?

Après avoir sélectionné leurs peaux, les tanneurs -qui traitent les grandes peaux (veau, vache, buffle, taurillon) - et les mégissiers -qui traitent les petites peaux (chèvre, agneau, peaux exotiques) - passent au nettoyage. Ils trempent les peaux ce qu’on appelle le «travail de rivière»-, en retirent les poils et la matière qui peut encore demeurer dessous.

Puis survient le processus de tannage, qui va rendre le cuir imputrescible. Suivant le même principe que la machine à laver, les peaux vont pour cela tourner avec de l’eau et des agents tannants dans de grands tonneaux appelés foulons.

Quels sont les différents types de tannage ?

Il en existe deux. Le principal 90% de la production est le tannage minéral. Il se fait à partir de sels de chrome. C’est ce qui le rend souple, élastique et résistant à l’eau et à la lumière.


Le second est le tannage végétal. Les agents tannants sont dans ce cas à base d’écorces d’arbre. Selon le résultat que l’on souhaite obtenir en termes de souplesse ou de couleur on tannera le cuir avec des extraits de chêne, de châtaigner, d’acacia, de mimosa, de quebracho (plus exotique) et même de rhubarbe.

Le cuir reste alors plus ferme et perméable à la lumière. Il se patinera : même s’il est teint, il s’oxydera avec le temps. Il est principalement utilisé en sellerie, pour les semelles de chaussures et chez les maroquiniers.

Quels sont les avantages du tannage végétal ?

Le « cuir à tannage végétal » est plus respectueux de l’environnement et il est aussi moins nocif pour la santé. Santé de ceux qui le produisent, de ceux qui l’utilisent quotidiennement et enfin celle des utilisateurs finaux.


Les premiers parce qu’ils utilisent moins de produits nocifs, les autres parce qu’une des grandes qualités de ce type de tannage est qu’il produit un cuir qui ne génère pas d’allergie. C’est pourquoi on l’utilise notamment pour l’orthopédie, la sellerie et le harnachement des chevaux et souvent en doublure des chaussures.

Quels sont les caractéristiques du tannage végétal ?

Contrairement au tannage au chrome que l’on est obligé de saturer de pigments pour contrebalancer sa teinte « naturelle » gris/bleu peu engageante, le tannage végétal produit un cuir aux teintes naturelles qui permet des teintes plus profondes et plus nuancées.

Il présente un toucher chaleureux différent selon les peaux et le type de finition ce qui donne aux produits une identité particulière. Ce cuir se patine avec le temps et comme un vin il se bonifie.


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout