Le savoir-faire marocain


Architecture, arts du fer et du bois, dinanderie et damasquinerie, céramique, mais aussi arts du cuir, bijouterie, tissage et broderie sans parler des incomparables tapis.

En matière de métiers d’arts, le Maroc présente une variété presque infinie de savoir-faire.


Cette richesse est d’abord le fruit de sonhistoire et de sa civilisation. Depuis les premières dynasties jusqu’à l’époque contemporaine, le Maroc a en effet développé une longue tradition d’excellence dont témoignent les multiples déclinaisons de son artisanat et dont les maâlem-a-s (les maîtres artisan-e-s) sont, aujourd’hui comme hier, les représentant-e-s les plus emblématiques.


Mais la richesse des traditions artisanales du Maroc est aussi, et peut-être surtout, le fruit de multiples échanges qui ont rythmé son histoire. Situé au carrefour de l’Europe, del’Afrique et duMoyen-Orient, puissance méditerranéenne aux racines africaines, le Maroc a sudonner autant qu’il a su recevoir. Ouvert au monde, il s’est constammentenrichi aucontact des autres cultures, qu’elles soient berbères, romaines, arabes,andalouses, africaines ou européennes. Les métiers d’art du Maroc portent la marque de la richesse de ces échanges.



27 vues0 commentaire